Fisker dévoile son SUV électrique PEAR

4 août 2023 - 16h45 -

comment

La startup Fisker sera-t-elle bientôt l’un des acteurs majeurs de la voiture électrique ? Elle a en tout cas de grandes ambitions : elle vient de dévoiler le PEAR, un SUV électrique qu’elle définit comme « simple, léger, et produit en volume ».

Ce n’est pas la première fois que Fisker annonce l’arrivée du PEAR, mais c’est la première fois qu’un modèle réel a été présenté au grand public.

D’après Fisker, le PEAR est un SUV « futuriste et minimaliste qui allie durabilité, technologie et design, tout en défiant la classification dans un segment de marché existant. »

Il est destiné « aux citoyens du monde et aux jeunes innovateurs urbains », excusez du peu.

Sur le prix, impossible de donner tort à Fisker : le SUV débutera à 29 900 $, et tombera même à 22 400 $ après avoir déduit les crédits d’impôts aux Etats-Unis.

Le Fisker PEAR sera produit dans l’usine de Lordstown, dans l’Ohio, ce qui lui permettra de bénéficier des subventions que le gouvernement Biden accorde aux véhicules électriques produits sur le sol américain.

Détail important : la production sera sous-traitée à Foxconn, le fabriquant des iPhones, ce qui est un gage de sérieux pour un véhicule devant être produit en masse.

Le PEAR, un SUV avant tout simple et léger

L’argument principal du PEAR, c’est sa simplicité. D’après Fisker, il possèdera 35% de pièces en moins par rapport au Fisker Ocean, le SUV de plus grande taille que Fisker commercialise déjà.

L’autonomie annoncée est de 300 miles, soit 480 kilomètres, un chiffre respectable dans cette gamme de prix. Le PEAR sera sans doute aidé par sa légèreté, due au faible nombre de pièces.

Le SUV possède un signe distinctif : une porte rétractable à l’arrière, qui permet de ranger facilement des objets dans le coffre sans craindre de ne pas parvenir à le refermer.

Fisker promet de produire 250 000 PEAR par an, mais il n’a pas précisé à partir de quand son sous-traitant Foxconn atteindra cette cadence.

C’est là que réside le plus gros doute concernant ce véhicule : la date de son entrée en service. Fisker annonce que le PEAR sortira en 2024, mais rien n’est moins sûr.

En effet, le constructeur avait accumulé les retards pour la livraison de son SUV Ocean : certains acheteurs qui devaient le recevoir dès 2021 ne l’ont finalement reçu que récemment, en 2023.

De plus, Fisker ne s’est pas contentée d’annoncer le PEAR : elle a aussi présenté à la même occasion le Fisker Alaska, un pick-up léger, et le Fisker Ronin, un coupé concurrent du Roadster de Tesla. Un programme trop ambitieux ?

De nombreuses startups de voitures électriques ont récemment connu des problèmes de montée en cadence, notamment en raison de la crise du covid et des problèmes d’approvisionnement en semiconducteurs. Souhaitons que Fisker échappe cette fois-ci à la règle.

Commentaires