Le van électrique futuriste Kia PV5 est entré en phase de tests

10 juillet 2024 - 22h18 -

comment

Le tout premier van électrique du coréen Kia, le PV5, est entré en phase de tests : un prototype a été aperçu en Allemagne. Il s’agit du premier modèle de la gamme d’utilitaires PBV de Kia (Platform Beyond Vehicle), qui pourrait révolutionner les utilitaires électriques.

Le prototype du PV5 a été photographié par le site Carscoops, revêtu d’un camouflage. Kia n’a pas choisi l’Allemagne au hasard : en effet, le PV5 était accompagné d’un van Volkswagen ID. Buzz, qui sera son concurrent le plus direct. Le but est sans doute de comparer les deux véhicules et d’améliorer le van Kia en conséquence. Un Hyundai Staria, un van légèrement plus grand, était également présent lors de ces tests.

Image : Carscoops.com

Le van PV5 est un véhicule clé pour Kia. Avec ses lignes futuristes, il préfigure la gamme Kia PBV, que le coréen avait dévoilée au salon électronique CES de Las Vegas en janvier 2024.

Le premier d’une série d’utilitaires électriques Kia

Cette gamme comprend 3 véhicules : le petit utilitaire urbain PV1, le van PV5, et le PV7, une camionnette de livraison de plus grande taille. Ces véhicules partageront pour la première fois la même plateforme électrique, et ont l’ambition de répondre à tous les besoins possibles en termes de mobilité urbaine. Et bien sûr, de permettre des économies d’échelle grâce à cette plateforme commune.

D’apèrs Kia, on pourra les utiliser comme pop-up stores, pour effectuer des livraisons, mais aussi comme véhicules accessibles aux handicapés, ou tout simplement comme VTC pour transporter des passagers. Ils seront équipés des logiciels les plus avancés de Kia.

Pour répondre à ces différentes utilisations, le Kia PV5 sera disponible en 5 versions :

  • passagers,
  • van de transport standard,
  • van de transport « high roof », avec un volume supérieur,
  • pickup, qui permettra de transporter des objets encombrants,
  • Robotaxi, avec une conduite entièrement autonome.
La version Robotaxi du PV5

C’est cette dernière version qui s’annonce la plus avant-gardiste : si Kia tient ses promesses, le PV5 permettra alors de réaliser des livraisons entièrement automatisées, ce qui serait une première mondiale.

Cependant, la marque ne dispose pas à l’heure actuelle d’un système de conduite autonome de niveau 5, qui permet à un véhicule de se passer de conducteur. Elle devra donc peut-être se tourner vers l’un de ses concurrents, plus avancés dans le domaine de la voiture autonome.

Kia a déjà précisé la date de sortie de son van PV5 : ce sera courant 2025, d’abord en Corée, puis en Europe quelques mois plus tard comme il est de coutume avec la marque.

L’intérieur de la version Robotaxi

Il sera produit dans une usine construite spécialement pour la gamme PBV, à Hwaseong, en Corée. Les objectifs sont ambitieux : Kia veut en produire 150 000 exemplaires par an, puis monter à 300 000 par an à l’horizon 2030.

Le Kia PV5 est très similaire à son concurrent principal

Le PV5 devra néanmoins rivaliser avec un concurrent de taille : le Volkswagen ID.Buzz. Ce van électrique a l’avantage d’être déjà disponible à la vente. Il présente des dimensions et des versions similaires à celles du PV5, mais ne comporte toutefois pas de version robotaxi. Le design du PV5 semble même avoir été inspiré de son concurrent allemand.

Volkswagen a prévu de doubler la production de l’ID. Buzz, en vue de son lancement aux Etats-Unis. La marque allemande vise 100 000 exemplaires produits par an : Kia devra donc faire vite si elle veut récupérer des parts de marché dans le domaine essentiel des utilitaires électriques.

Commentaires