Rivian autorisé à construire l’usine qui produira le R2, son SUV le plus abordable

13 novembre 2023 - 19h43 -

comment

C’est l’aboutissement d’un processus qui dure depuis plusieurs années : le constructeur américain Rivian vient de recevoir l’autorisation de construire une usine à 5 milliards de dollars à Atlanta, en Géorgie. Il s’agit de l’usine où sera construit le R2, le SUV électrique qui devrait permettre à la marque se développer à l’international.

« C’est un grand jour en Géorgie car nous finalisons le projet Rivian », a déclaré dans un communiqué l’agence de développement économique de l’état américain. « La location du site à Rivian est la prochaine étape pour offrir cette opportunité qui sera celle de toute une génération. »

Cette usine ne sera que la deuxième du groupe Rivian, après celle de Normal, dans l’Illinois, qui produit les 4×4 électriques haut de gamme R1T et R1S.

L’usine devrait devenir un gros employeur local, puisqu’elle emploiera jusqu’à 7500 personnes. Elle s’étendra sur une surface de près de 800 hectares. Le début de la production est prévu en 2026.

Le R2 sera le premier véhicule « bon marché » de Rivian

Le SUV électrique Rivian R2 qui sera produit sur ce site est d’une importance capitale pour la marque. En effet, il sera le premier véhicule qu’elle produira véritablement en masse. Jusqu’à présent, elle ne produisait que le pick-up R1T et le SUV R1S, des véhicules qui ont été très bien accueillis par la presse et par les automobilistes, mais qui restent trop onéreux pour être accessibles au plus grand nombre. Leurs prix débutent respectivement à 73 000 et 78 000 $. Leurs volumes de production restent relativement faibles : sur l’année 2023, Rivian s’attend à ne produire que 54 000 véhicules.

Avec le R2, cependant, les choses seront radicalement différentes : ce 4×4, qui sera dévoilé début 2024, sera beaucoup plus abordable. Il devrait débuter à 40 000 $, et reprendre la recette du R1, en faisant toutefois certaines concessions qui permettront à Rivian d’abaisser ses coûts de fabrication.

Le Rivian R2 aura une mission de la plus haute importance : il devra être le véhicule qui permettra à Rivian de trouver le chemin de la rentabilité. En effet, la marque perd actuellement près de 30 000 $ pour chaque véhicule qu’elle produit : le R2 redressera peut-être la barre, et permettra à Rivian d’entrer dans le club très fermé des startups électriques rentables, rejoignant ainsi Tesla.

Le R2 sera également le premier véhicule que la marque exportera en Europe : attendons-nous à le voir débarquer sur les routes françaises d’ici quelques années.

Commentaires